Les mamans qui ont grossi

C’est qui cette madame obèse ?

Je ne sais pas et je ne veux pas le savoir. Je ne la connais pas, et franchement, je n’ai pas envie de perdre mon temps avec elle. Trop grosse. Trop moche. Rien ne lui va, elle ne ressemble à rien.

Et pourtant, le miroir me dit que cette dame, c’est moi.

Comment c’est possible ?

Je ne veux pas la voir. Je veux qu’elle disparaisse.

Mon image

Aujourd’hui ma fille a 15 mois et depuis sa naissance j’ai rempli mon drive, la mémoire interne de mon téléphone et ma Dropbox avec ses photos. Mais ce sont ses photos où on ne voit qu’elle. Je ne veux pas y apparaitre. Je ne supporte pas de me voir.

 Je suis la maman invisible.

Une grossesse difficile

Je ne veux pas me trouver des excuses, mais il y a eu un contexte pour expliquer pourquoi je me suis retrouvée, là où j’y suis.

J’ai fait une entorse à la cheville à 3 mois de grossesse, ce qui a fait que niveau sport/mouvement, je suis vite tombée au niveau zéro.

Ensuite il y a eu l’arrêt de la cigarette, brutal, dès que j’ai su que j’étais enceinte. J’avais été fumeuse pendant 17 ans, Sans la clope, le sucre est devenu mon meilleur ami.

Vers 6 mois de grossesse on me diagnostiqua un diabète gestationnel. Je ne sais pas quel impact cela a eu effectivement sur ma prise de poids, mais en tout cas je ne pense pas ce que cela a aidé. Je devrais contrôler ma glycémie postprandiale 4 fois par jour et m’injecter de l’insuline avant chaque repas et avant de dormir. Psychologiquement, ça n’a pas été facile. Les médecins ont décidé de provoquer l’accouchement 2 semaines avant terme, vu que Pupuce était déjà trop grande.

Elle est née, avec beaucoup de peine, avec 4,075kg. Un gros bébé, mais heureusement, sans problèmes liées au diabète.

Après l’accouchement, je m’étais fait une illusion, de comme quoi l’allaitement allait me faire perdre tous ces kilos accumulés pendant les derniers mois.

Que dalle !

Personne ne m’avait prévenu que oui, on brule un peu de calories pour produire du lait, mais qu’on a tout le temps faim, qu’on tourne en rond dans la maison complètement naze et à l’ouest et qu’on fait que de manger. On ne dort plus, on vit comme un zombie.

Je vois des femmes qui sont devenues plus minces après l’accouchement t qu’avant la grossesse et je me dis que on n’est pas tous égaux face aux caprices du métabolisme. J’ai pris encore 10 kilos pendant l’allaitement.

Le retour

Puis, je suis revenue au monde réel, fini le congé maternité

(en fait je ne sais pas pourquoi on l’appelle comme ça…. Je n’ai jamais eu de congé, j’ai juste eu la maternité).

Jusqu’à là, les choses n’avaient pas été faciles, au niveau du regard des gens et remarques de l’entourage, mais j’arrivais à gérer. Retournée au travail, ce n’était plus possible.

Il fallait que j’avoue que j’étais malheureuse.

Et je ne voulais pas l’être, je ne voulais pas me prendre la tête avec ces histoires de poids, j’ai tellement d’autres choses plus importantes à faire…

Mais je ne peux plus faire semblent. J’ai perdu tous mes muscles à force de devenir si sédentaire, je suis triste et je n’assume pas cette nouvelle version de moi, qui ne corresponds pas à qui je veux être et comment je veux me sentir.

Un changement s’impose

Je ne vais pas rester à me plaindre ou à de me poser en victime. J’ai décidé de changer radicalement les choses et faire en sorte que ces kilos ne s’installent pas définitivement.

J’ai décidé d’entreprendre des actions pour pouvoir récupérer ma vie d’avant.

Les actions

Alimentation

Faut dire que moi, je suis une habituée des régimes et j’ai déjà tout essayé. Dites-moi il méthode et je vous dirai que j’ai déjà fait. Au fil des années j’ai pu constater que la seule chose qui marche vraiment c’est d’éliminer un maximum les sucres dans toutes ses formes ce n’est pas facile.

J’essaye de faire entre le low-carb et le cétogène et je sais que si j’arrive à m’en tenir, ça marche assez bien.

Le sucre, c’est un poison ! Plus on mange, plus on a faim. J’ai décidé de couper complètement le sucre.

En tant qu’éducatrice, je suis confronté à beaucoup de tentations, vu que je mange avec les enfants et malheureusement, je trouve qu’on propose encore beaucoup trop d’aliments sucrés en garderie.  Lorsque je suis au travail il faudra m’adapter. Souhaitez-moi bien du courage.

Sport

Je vais aller plus souvent à la salle de fitness. J’ai pris un abonnement dans club pas loin de chez moi comme ça je n’aurai pas d’excuses.  Je vais motiver d’aller les plus souvent possible pour pouvoir brûler un peu de calories et reprendre un maximum de la masse musculaire que j’ai perdu.

Acupuncture

Je pense que le diabète gestationnel a eu quand même un effet néfaste sur mon métabolisme. Avec des séances d’acupuncture, je vais essayer de faire revenir les choses à la normale.

Cryolipolise

Je suis une adepte de thérapie par le froid. Je pense que mon corps répond vraiment bien à ce genre de méthode, surtout parce que j’ai des soucis de circulation.

Avec les séances de Cryo, je vais combattre la graisse incrustée et localisée, qui ont de la peine à partir qu’avec l’exercice.

Premier objectif

Mon premier objectif c’est de descendre sous la barre des 100 kg pour avoir à nouveau un poids à 2 chiffres. Psychologiquement c’est très dur d’avoir un poids à 3 chiffres.

Dès que je l’aurais atteint, je reviendrai vers vous pour donner mes nouvelles et vous raconter la suite de l’aventure.

 Et vous, est-ce que vous avez aussi pris du poids pendant la grossesse ? comment vous avez fait pour revenir comme avant ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s