Les enfants qui jouent (et rangent)

Le désordre, notre ennemi silencieux

Vous avez déjà eu presque envie de pleurer à entendre le bruit d’une caisse de jeux renversée par un enfant?

Vous vous êtes déjà dépêché de vite cacher les jeux éparpillés au salon avant que les invités arrivent? Cela vous gêne que les gens arrivent chez vous et qu’il en ait des affaires des enfants partout?

Vous vous êtes déjà disputé avec votre conjoint à cause de l’état de votre maison?

Vous avez déjà eu envie de tout balancer à la poubelle tellement vous avez marre?

Les enfants refusent de ranger et à chaque fois c’est la guerre?

« Je suis un adulte qui fait l’aspirateur avec un enfant qui me suit en mangeant une biscotte »

Eh oui, on a tous connu ça… moi, en tant que maman, je commence gentiment à l’expérimenter, mais en tant qu’éducatrice, ayant dix enfants à charge, je peux dire que des jeux éparpillées, renversés et mélangés, j’en connais.

Comment faire pour que les enfants jouent ?

Nous avons beau acheter plein de jeux fantastiques à nos enfants, mais cela n’est pas une garantie de qu’ils seront utilisés.

Qui n’a jamais vu un enfant renverser et éparpiller tous ses jouets, les manipuler vaguement pour ensuite les lâcher sans s’y être investi ?

Et pire, tourner en rond autour de nous, sans savoir quoi faire, en nous sollicitant constamment. Vous avez l’impression que c’est impossible de faire quoi que ce soit, et vos taches s’accumulent. Vous finissez épuisé avec la sensation d’être inefficace.

L’enfant a des milliers de jouets, et il s’ennuie!

La solution plus souvent utilisé est de la surenchère : les parents achètent encore plus de jeux et l’enfant se retrouve avec un choix incroyable.

Combien de temps passez-vous à ranger des jeux ?

Malheureusement, le résultat est souvent décevant et en plus le moment de rangement devient une vraie guerre. L’enfant refuse de ranger et soit le parent essaye tant bien que mal à le contraindre, soit il fini par ranger seul.

Est-ce que l’enfant a vraiment besoin de tout ça?

Je sais, c’est dur de ne pas acheter, et encore plus dur de faire comprendre à l’entourage que nos enfants ont déjà trop.

Et une fois que les jeux sont la… quoi faire?

Désolée de vous dire, mais il faut être drastique!

Pourquoi?

Par le moyen du jeu, les jeunes apprennent à se comporter en société, à résoudre des problèmes, à se distraire, et à forger leur caractère. Néanmoins, il ne faut pas croire que les enfants ont besoin de jouets pour jouer. Pour un enfant, tout peut devenir un jouet avec leur imagination !

Lorsque les enfants ont une offre limité de jeux ils sont plus créatifs : ils inventent toutes sortes de détournement pour les objets de la vie usuelle ; ils fabriquent eux-mêmes des jouets au moyen de ce qu’ils trouvent ; ils parviennent à s’occuper pendant des heures avec de petites choses.

Pour leur caractère et citoyenneté, il est aussi bénéfique de posséder moins de jeux, vu qu’ils apprennent à en prendre mieux soin. C’est aussi notre rôle de leur apprendre la valeur des choses : un enfant qui a tout ce qu’il désire ne valorise rien ni apprécie ce qu’il a.

Ils apprennent aussi à persévérer : par exemple, lorsqu’ils veulent faire un puzzle, et n’y parviennent pas du premier coup, les enfants qui ont beaucoup de jouets auront tendance à laisser tomber et en prendre un autre.

Et la cerise sur le gâteau ! Ils ne rechignent plus à ranger leur chambre parce que cela se fait très vite !

Quelques raisons de plus pour avoir moins de jeux:

  • Éviter la surconsommation.
  • Favoriser des formes de jeux en famille.
  • Désencombrer.
  • Stimuler leur imagination.

Comment j’ai fait concrètement?

Pupuce est née et tout le monde lui a fait des cadeaux… elle a reçu des jeux, des jeux et des jeux.. peluches, poupées, hochets, jeux à mordre, voitures… et on s’est retrouvés avec un tas de trucs. Un gros tas de trucs…

Mais, est-ce que cela est bien pour elle?

Les questionnements:

Ça faisait un moment que je me disait qu’elle avait trop de jeux. Au salon, dans sa chambre, dans ma chambre… voir même dans la cuisine. Et elle n’a que huit mois!!

En plus, en lisant cet article et en discutant avec des collègues sur les troubles de l’attention, je me suis décidée à tout changer.

La démarche:

J’ai commencé par enlever tous les jeux en plastique et à piles.

Ensuite j’ai choisi des objets naturels.

Plots en bois

Train en bois

le tracteur pour tout ranger


et voila son coin jeu au salon

Et vous, comment faire pour changer la donne?

Vous rêvez de rentrer du travail et juste passer du bon temps en famille? De profiter pleinement de vos week-ends sans devoir stresser à cause du ménage? De pouvoir avoir votre sol dégagé pour pouvoir passer l’aspirateur facilement?

Basée sur mon expérience d’éducatrice (inspirée des principes des pédagogies Montessori, Pikler-Lóczy et Waldorf) et la Méthode de rangement de Marie Kondo, est née cette méthode de rangement conçue spécialement pour les jeux.

Si vous avez envie d’avoir plus de temps pour vos activités, moins de conflit avec vos enfants et un intérieur toujours rangé, alors ceci est pour vous.

Il s’agit de seulement six pas, faciles à suivre et qui ne demandent pas beaucoup de temps.

Vous pouvez l’appliquer en une fois ou aller étape par étape.

Fini les conflits pour que les enfants rangent. Fini les enfants qui ne savent pas quoi faire, qui n’arrivent pas à s’investir dans un jeu. Fini le bazar au salon et dans la chambre.

Première étape:

1- JE RANGE

On attaque tout de suite !

ON VA TOUT ENLEVER !

Oui, vous avez bien compris. Dans cette étape on va enlever tous les jeux et objets appartenant à l’enfant.

On les rangera à en endroit où l’enfant n’a pas accès, placard ou autre.

Pas de tri nécessaire, l’important c’est de faire vite.

LAISSER L’ENFANT SANS JOUETS POUR UN CERTAIN TEMPS

Cette étape dure plus ou moins longtemps selon l’âge des enfants.

De 0 à 3 ans, je conseille 24 heures. Au-delà, 48 heures.

Une de mes inspirations trouvée sur Pinterest. J’ai acheté le même tapis…

COMMENT L’EXPLIQUER À L’ENFANT ?

Soyez créatif. Vous connaissez votre enfant mieux que personne. Faites attention à pas le faire comme une punition. Essayer de dire que c’est une surprise, ou que vous avez décidé de changer un peu. Et surtout, rassurez votre enfant que ses jeux vont bientôt revenir et qu’en attendant il peut s’occuper autrement. Profitez de ce temps pour faire des activités qui sortent de l’ordinaire, pour que, encore une fois, l’enfant ne le vive pas comme une punition.

Continuez à lire…

Recevez le e-book gratuitement par mail.

Publicités

4 commentaires sur « Les enfants qui jouent (et rangent) »

  1. Je travaille dans le métier de la petite enfance et ranger est comme un jeu au départ pour les petits et moi. Au fil des mois, ils le font eux même par exemple avant de passer à table ou avant d’aller à la sieste.
    Ils acceptent volontiers ou pas quelques fois.
    Un moment rigolo avec une petite bassine pour verser dans le grand bac à jouets.
    Sympa
    Bonne journée

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s